Je suis bisexuel, mais l’idée de sortir avec d’autres femmes me fait peur

Je suis une femme bisexuelle qui est totalement sortie du placard. Je suis sortie avec des femmes, mais surtout avec beaucoup d’hommes. Pendant un moment, je ne savais pas vraiment pourquoi j'avais été avec plus de gars que de filles alors que je suis également attiré par les deux sexes, mais je pense que j'ai enfin compris: c'est parce que j'ai un peu peur de femmes. Voici pourquoi:

J'ai moins d'expérience avec les femmes.

J'ai commencé à fréquenter des hommes à l'adolescence. Je ne suis pas sorti ou n’ai pas eu ma première petite amie avant mes 18 ans, donc j’ai beaucoup plus d’expérience avec les nuances des hommes. J'ai une expérience minimale avec les femmes, ce qui laisse ma confiance un peu plus faible avec elles. Je me sens plus comme une adolescente quand je sors avec eux! En tant que personne très confiante d’habitude, il est difficile de se sentir à nouveau comme un petit enfant.

J'ai peur de ne pas être assez gay.

Il y a une stigmatisation étrange à la bisexualité: vous n'êtes pas assez gay pour vous sentir totalement le bienvenu dans la communauté gay et vous n'êtes pas assez hétéro pour vous sentir comme si vous vous intégriez à des hétéros. Pour cette raison, je crains de ne pas être «assez gay» pour sortir avec une autre femme. Cela tient peut-être au fait que je pense que je devrais être différent de ce que je suis. Je suis super femme, j’aime toujours les hommes et je n’ai pas beaucoup d’expérience avec les femmes. C'est ce que c'est, mais j'ai peur de sortir avec une femme et de lui faire penser que je ne suis pas assez gay pour sortir avec.

Je m'inquiète du jugement.

J'ai le privilège de vivre à Boston, dans le Massachusetts, un État très libéral. Malheureusement, il y a encore des fanatiques homophobes partout. J'en ai même dans ma famille. Je pense qu’à ce stade, mes grands-parents savent que je suis bisexuel parce que je suis sorti avec une fille pendant un moment. J'ai même vécu avec elle. Mais j'ai toujours peur de leurs réactions. Je crains que ramener une fille à la maison pour des vacances n'entraîne une réaction totalement différente de celle de ramener un homme à la maison.

Je trouve que les hommes sont faciles à manipuler.

C’est difficile à admettre et ce n’est pas vraiment quelque chose dont je suis fier, mais je trouve que la plupart des hommes sont assez faciles à manipuler. La manipulation est une habitude que j’essaie de briser, mais si je veux flirter avec un mec et le ramasser, j’ai plein de trucs dans ma manche. C’est du gâteau la plupart du temps. Avec les femmes, c'est comme essayer de clouer du jello sur un arbre. Ce n’est pas si simple. Je ne fais pas de prouesses autour d’eux. Au lieu de cela, nos interactions sont beaucoup plus naturelles. D'une certaine manière, c'est plus sain pour moi, mais c'est plus vulnérable et humain .

Je ne veux pas perdre mon privilège direct.

C’est plus facile pour moi de sortir avec des gars. Je sais ce que je fais sexuellement, je n’ai pas à craindre les jugements homophobes partout où je vais, et je n’ai pas à me soucier des gens qui me demandent si j’ai un petit ami alors que j’ai une petite amie. De manière très réelle, j'ai peur de renoncer au privilège passager qui vient de sortir avec un homme, même si je suis bisexuelle.